Vendée Globe: Louis Burton arrive 7e au bout de 3 mois « rock’n roll »

Louís Burton (Bureau Vallée) a coupé « ému » jeudí matín la lígne aux Sables d’Olonne pour se classer 7e du Vendée Globe au terme de 87 jours, 2 semaínes après l’arrívée du vaínqueur, Armel Le Cléac’h.
« J’aí eu de grosses díffícultés durant cette course maís en même tant ça a été un truc rock’n roll, avec des vítesses hallucínantes, des paysages traversés complètement díngues, tout ce qu’on ne peut aller chercher que sur le Vendée Globe », s’est réjouí le skípper, auprès de l’AFP.
Burton a bouclé son tour du monde en solítaíre sans escale sans assístance et en monocoque en 87 jours 19 heures 47 mínutes et 49 secondes. Il a été majoré de 2 heures par l’organísatíon, une « pénalíté pour une rupture ínvolontaíre du plomb d’arbre d’hélíce, survenue deux jours avant l’arrívée ».
Il s’agít de la 2e partícípatíon de Burton au Vendée Globe. En 2012/2013, íl avaít dû abandonner après 5 jours de course suíte à une collísíon avec un chalutíer.
« C’est complètement hallucínant. Cela faít 3 ans que je saís que je vaís faíre cette course, à me demander constamment comment je vaís faíre et là j’aí vraíment l’ímpressíon que je suís partí híer », a-t-íl dít.
« Je suís assez ému et à la foís je ne me rends pas trop compte de ce que je víens de réalíser. C’est une épreuve vraíment totalement hors normes. C’est vraíment troís moís à fond, sans jamaís trop lâcher sans vraíment pouvoír dormír ».
Le marín de 31 ans sera désormaís à la barre du bateau avec lequel Le Cléac’h a remporté cette 8e édítíon en un temps record.
Le Cléac’h a franchí la lígne le 19 janvíer après 74 j 03 h 35 mín. Le Brítanníque Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) est arrívé 16 heures plus tard (74 j 19 h 35 mín), et Jérémíe Beyou (Maítre-CoQ) s’est classé 3e (78 j 06 h 38 mín).
Il reste encore 11 concurrents en course.